10 octobre, 2007

La plage de la roche percée

Classé dans : Tortues grosses têtes — nekwetasurfcamp @ 10:44

La plage de la roche percée dans Tortues grosses têtes doc Tortues grosses têtes « caretta caretta »

 Au temps des dinosaures les tortues existaient déjà : elles étaient représentées par 5 familles. De ces 5 familles, il n’en reste que 2 aujourd’hui. Par exemple, dans la famille Aquilion les individus avaientt une carapace de 4 m de longueur. Cette famille a disparu au cours des temps géologiques.

Aujourd’hui il ne reste à travers le monde que 2 familles, 6 genres et 7 espèces.

En Asie et dans le Pacifique Ouest, on trouve représentés les 6 genres et 6 espèces  sur les 7 des tortues existantes dont une, la tortue à dos plat, qui se trouve uniquement autour de l’Australie et de l’Indonésie.

Aujourd’hui la diversité des espèces de tortues est très faible par rapport à celle du passé

Leur biologie spécifique fait qu’elles sont très vulnérables. De plus leur disparition est aujourd’hui accélérée par les activités humaines (anthropiques).

Les tortues méritent toute notre attention car elles nous donnent un aperçu des temps anciens et représentent une valeur patrimoniale auprès de certaines populations.

7 octobre, 2007

Jérémy Flores

Classé dans : Photos — nekwetasurfcamp @ 12:14

jeremyfloresjolincr10801.jpg

Surfeur : Jérémy Flores  location :  sixcrètes

4 octobre, 2007

Photos

Classé dans : Photos — nekwetasurfcamp @ 12:18

Manu sixcrètes

Surfeur : Manu     Location : sixcrètes Nouvelle-Calédonie emoticone

1 octobre, 2007

Le 1er surf camp né en Nouvelle-Calédonie

Classé dans : Présentation — nekwetasurfcamp @ 10:39

Retour aux sources au Gîte Surf camp Nëkwéta.

Retraite solitaire, escapade en amoureux, virée en famille ou entre copains, le Surf camp Nekweta se décline au gré des désirs de ses pensionnaires et le dieu Neptune y règne en maître… 

A deux pas de Bourail, le gîte surf camp Nekweta appartient déjà à un autre monde. Baignant dans un jardin tropical luxuriant, il affiche discrètement un luxe et un raffinement qui ne dénaturent en rien le caractère résolument rustique de ce lieu où le bois prend ses aises. Conçus selon le pur style mélanésien, les bungalows savent se montrer accueillants et chaleureux avec moustiquaires et dispositifs anti-moustiques. Les installations sanitaires sont de très bonne qualitées et le faré restauration et unique avec des poteaux sculptés qui racontent les légendes Kanaks de la région.  Tout cela accroît le sentiment de bien-être qui nous envahit lorsqu’on s’y installe.  Ici, tout a été conçu pour permettre le retour aux sources : entre le chuchotement de la Néra et le grognement de l’océan jusqu’à l’espace dévolu au feu de camp – généreusement alimenté par une honnête réserve de bois -, le dépaysement est au rendez-vous. 

Ce havre de paix possède toutefois une caractéristique particulière : il est le rendez-vous des surfers ! Manu, le maître des lieux, se charge de les conduire sur les spots dont il a le secret, non sans leur faire partager sa connaissance du site.

Si le gîte Nekweta affiche résolument son identité de centre de loisirs, il sait aussi décliner les plaisirs de l’océan, s’adaptant à un public en quête de satisfactions plus tranquilles que le surf ! A cette clientèle, Manu réserve d’autres émerveillements, comme l’observation des dauphins ! et la découverte des plus beaux endroits de la passe de Bourail. Telle fut l’option choisie par Laetitia, qui a vécu à Nekweta la plus belle journée de ses vacances en Nouvelle-Calédonie… 

8 heures : sitôt éveillée, envie de me lever ! Départ de la Roche Percée. Prête à embarquer avec Manu et les autres pensionnaires du gîte. Destination : le grand large !  La journée : soleil radieux, balade superbe. Manu nous conte les légendes kanak, nous montre des lieux tabous, comme l’était jadis le bonhomme de la Roche Percée. Baignades, plongée, farniente… les vraies vacances, quoi !  Laetitia attendais des dauphins, voici des raies ! Emerveillement ! 

- Le parcours :  Départ de la rivière la Néra, la mangrove, la roche percée, la baie des amoureux, le grand récif, l’île Verte, lieux chargés de mythes et de légendes…  - Les repas : à midi comme hier soir, un régal. Manu est aussi un vrai cordon-bleu ! Laetitia a choisi la sortie éco-découverte : sortie nautique, visite guidée (demi-journée ou journée), excursion en bateau avec découverte de la réserve naturelle. Observation des dauphins, randonnée palmes, masque, tuba (matériel fournis).

Céline et Fabrice débarquen... |
A la recherche des communau... |
berbere kingdom |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pistes Africaines
| Bucky, la warwickette!!!
| De l'autre côté ...